le ministère de la Justice et l'Unicef travaillent ensemble

Publié le par aurelia lotz


Le ministère gabonais de la Justice et le Fonds des nations Unies pour l'enfance, ont entamé lundi au palais de justice de Libreville, un séminaire atelier consacré au renforcement des capacités juridictionnelles pour la protection des mineurs.

L'atelier prendra fin vendredi prochain et s'adresse aux présidents des tribunaux, aux procureurs et aux juges des neufs provinces du pays. L'objectif est de créer les conditions pour une meilleure prise en compte des enfants en conflit avec la loi.

L'UNICEF qui appui le gouvernement gabonais dans la protection des mineurs, compte accompagner ce pays dans la reforme de son système judiciaire avec la désignation des juges pour enfants et des procureurs pour mineurs.

L'organisation onusienne soutient également un programme au Gabon qui s'articule autour de trois points:

*la lutte contre le trafic des enfants,

*la protection des enfants en conflits avec la loi,

*la lutte contre l'exploitation sexuelle et les abus à l'endroit des enfants.

Le Gabon a ratifié en 1994, la convention de l'ONU relative aux droits de l'enfant .Dans cette perspective, il a déjà pris des mesures destinées à répondre aux problèmes des enfants, il s'agit notamment de celles portant prévention et répression du trafic des enfants en République gabonaise.

Actuellement 108 mineurs sont détenus dans les prisons pour adultes à Libreville, Port-Gentil (sud ouest), Franceville (sud est) et Oyem (nord), a indiqué l'UNICEF.

Publié dans Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article